Appelez le 09 72 37 24 44 et laisser votre message ou utilisez le formulaire "contactez-nous"

Les caries sont généralement causées par une alimentation déséquilibrée ou une mauvaise hygiène dentaire. Elles peuvent provoquer des douleurs et nécessitent d’être traitées sans tarder. Pour prévenir le risque d’apparition de caries, plusieurs règles et précautions simples doivent être suivies.

Qu’est-ce qu’une carie ?

Une carie est une cavité qui se forme dans la dent, causée par les dépôts de plaque dentaire, qui est un film formé de bactéries et de résidus alimentaires. Seul un brossage régulier des dents est capable d’éliminer cette laque.

Une réaction entre les bactéries de la plaque et les sucres des aliments produit un acide qui attaque l’émail dentaire, pour causer une érosion. Au départ, ce phénomène n’est pas du tout douloureux, mais il vulnérabilise la dent aux caries.

L’érosion de l’émail attaque d’abord la dentine, qui est la partie dure de la dent, et finit par infecter la pulpe, atteignant ainsi les nerfs et causant des douleurs pouvant être insupportables.

Quelles sont les principales causes des caries ?

Les caries dentaires peuvent survenir à tout âge, et toucher aussi bien les dents de lait que les dents définitives, de nombreux facteurs de risque peuvent contribuer à leur apparition. Il s’agit d’une infection bactérienne qui détruit la dent d’une manière progressive, en déminéralisant ses tissus durs.

La première cause des caries dentaires est la formation de plaque, par association de protéines salivaires et de bactéries, qui agressent l’émail en transformant les glucides des aliments en acides. Il y a également des personnes qui présentent un terrain favorable aux caries, car elles possèdent un émail de mauvaise qualité, ou que leurs dents sont mal formées ou mal positionnées, ce qui favorise la retenue des résidus alimentaires.

L’autre principal élément à l’origine des caries est certainement l’alimentation. L’attaque de l’émail est en effet favorisée par des menus trop riches en sucres, un excès de friandises et de sodas, ou un grignotage entre les repas.

Les caries sont également favorisées par une mauvaise hygiène dentaire, par l’état général de la personne, une production de salive insuffisante, ou un déficit en fluor. Les groupes de patients à haut risque de caries ont été identifiées par la haute autorité de santé. Il s’agit principalement :

  • Des femmes enceintes, qui sont invitées à rendre visite à leur dentiste en début de grossesse
  • Des personnes âgées, fragiles, handicapées ou dépendantes
  • Des patients souffrant d’une maladie chronique,
  • Des personnes en situation économique précaire,
  • Des populations de migrants,
  • De la population carcérale.

Certains traitements médicamenteux favorisent la survenue des caries, notamment ceux qui réduisent l’émission de salive, car cette dernière sert à protéger l’émail grâce à son PH neutre qui neutralise l’acidité de la dent.

 

 

En ce qui concerne l’âge, il est essentiel de prêter une attention particulière à certaines tranches, pour évaluer le risque de caries :

  • Entre 6 mois et 2 ans,
  • 3 ans,
  • Entre 6 et 9 ans,
  • Entre 12 et 15 ans,
  • Entre 18 et 25 ans,
  • Au-delà de 60 ans.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue que le risque de caries peut être augmenté par la pose d’un appareil orthodontique, qui favorise l’accumulation des résidus d’aliments. Des brosses orthodontiques sont souvent recommandées, en plus d’un contrôle régulier tous les 6 mois.

Comment évolue une carie ?

En absence d’une prise en charge rapide, la carie passe par plusieurs stades d’évolution. Au départ, la maladie est silencieuse, elle commence par détruire l’émail, pour ensuite agresser la dentine, rendant la dent sensible au froid, au sucré, au froid et aux aliments acides.

A l’étape suivante, la carie atteint la pulpe dentaire, entraînant une rage de dents, qui se manifeste par des douleurs violentes, souvent spontanées. Au stade le plus grave, la carie forme un abcès nécessitant une extraction dentaire, provoqué par la prolifération des bactéries, qui atteint les tissus entourant la dent, comme le ligament et la gencive. L’abcès peut lui-même devenir très douloureux, même si la douleur initiale a disparu avec le temps.

Comment prévenir et éviter les caries ?

Il est possible de prévenir l’apparition de caries, en adoptant une hygiène de vie stricte, et en mettant en place certaines règles.

D’abord, une hygiène bucco-dentaire impeccable doit être maintenue, au moyen d’un brossage au moins deux fois par jour, avec un dentifrice riche en fluor, et d’utilisation de fil dentaire pour éliminer ce qui ne peut être atteint. La santé bucco-dentaire passe en effet par une bouche propre.

L’alimentation doit également être surveillée, en évitant le grignotage entre les repas, et en privilégiant des aliments sains aux sucreries. La limitation de la consommation de sucre gagne sans doute la palme d’or en matière de prévention contre les caries, car cette substance produit des acides qui attaquent les dents et les fragilisent.

La prévention contre les caries implique aussi un suivi régulier chez le dentiste, afin de détecter la maladie d’une manière précoce, et d’assurer un traitement des caries avant qu’elles ne passent à un stade plus avancé. Une consultation annuelle dans un cabinet dentaire pour un examen de routine est une excellente habitude à mettre en place, même en absence de douleurs ou de problèmes visibles.