Comment se déroule la pose d’un implant dentaire ?

Conseils, Implants dentaires, Prothèses | 0 commentaires

Lorsque la racine naturelle d’une dent ne peut plus être sauvée, votre dentiste vous propose la pose d’un implant dentaire. Cette racine artificielle en titane est insérée puis fixée dans l’os de la mâchoire, complétée ensuite par une couronne ou un bridge. Durable et confortable, cette solution passe tout à fait inaperçue et vous permet de sourire sans complexe. Découvrez les différentes étapes de cette opération.

L’examen préimplantatoire : une étape décisive

Avant de passer à l’action, le spécialiste prend connaissance de vos antécédents médicaux puis procède à un examen dentaire complet. En effet, l’état buccodentaire doit être exempt du moindre risque d’infection qui pourrait entraver la pose de l’implant. Il réalise ensuite une radiographie en 3D afin de visualiser l’endroit où l’implant va être fixé. Il a ainsi une parfaite vision de la structure osseuse de la partie maxillo-faciale du patient. Une fois que l’intervention est confirmée, le praticien prescrit une ordonnance préopératoire avec antibiotiques, antidouleurs et bain de bouche.

La pose de l’implant dentaire et la cicatrisation

La pose de l’implant dentaire se réalise sous anesthésie locale dans un environnement parfaitement stérile. Le chirurgien incise la gencive pour accéder à l’os. Il perce un trou, insère l’implant puis suture la gencive. 

Une fois l’opération terminée vient l’étape essentielle de la cicatrisation : l’ostéointégration. C’est une phase qui dure plusieurs mois pendant laquelle l’implant s’intègre à l’os alvéolaire et les tissus osseux et gingivaux cicatrisent. 

Pour que la soudure se déroule sans accroc, respectez les consignes postopératoires :

  • appliquez un sac de glace pour diminuer le gonflement ;
  • évitez les boissons ou les aliments chauds jusqu’à 2 jours après l’intervention ;
  • manger des aliments mous pendant la première semaine ;
  • suivez la prescription médicale ;
  • utilisez une brosse à dents postopératoire.

L’ultime étape : la mise en place d’une couronne ou d’un bridge 

Trois mois après l’opération, le chirurgien visse un pilier sur l’implant bien intégré à l’os. Il peut ainsi procéder à l’ajout d’une couronne en céramique ou d’un bridge. Ces prothèses sont fabriquées sur mesure à partir d’une empreinte préalablement prise. Parfaitement assorties à vos dents naturelles, elles sont imperceptibles. Le spécialiste s’assure que le résultat vous convient tant au niveau esthétique (teinte, forme) qu’au niveau du confort (mastication). 

Conseils pour prendre soin de son implant 

La pose d’implant dentaire est une solution fiable et pérenne puisque sa durée de vie est d’au moins 15 ans. Toutefois, il est essentiel d’avoir une hygiène buccodentaire irréprochable pour prolonger sa longévité : brossage régulier après chaque repas, soin dentaire, visites de contrôle, éviter le tabac.

En cas de négligence, vous risquez une inflammation gingivale autour de l’implant provoquée par des bactéries. Si elle n’est pas traitée à temps, le tissu osseux peut être impacté, ce qui peut entraîner le déchaussement de l’implant. Mais n’ayez crainte. En suivant les recommandations et les bonnes pratiques d’hygiène buccodentaire, vous pouvez garder ce dispositif à vie !

En cas de dent manquante ou pour refaire ses dents, la pose d’un implant est ainsi une solution idéale pour retrouver le sourire.

Vous êtes intéressé par la pose d’implant dentaire ? Contactez votre centre Dentifree le plus proche de chez vous.

Et pour aller plus loin : Implant dentaire et douleur : faut-il s’inquiéter ?

Besoin d’un implant dentaire ?

 

Retrouvez le confort grâce à la pose d’implants dentaires. Faites le point complet avec un dentiste.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

PRENDRE RDV