Appelez le 09 72 37 24 44 et laisser votre message ou utilisez le formulaire "contactez-nous"

Les facettes dentaires sont aujourd’hui très utilisées par les patients qui souhaitent retrouver des dents plus blanches et alignées. Ces petits éléments en céramique ou en oxyde de zirconium permettent de masquer les défauts des dents comme les fissures, tâches, mauvaise teinte, position, etc.

Collées sur la face avant des dents (incisives, canines voire pré-molaires), les facettes dentaires sont idéales pour un traitement rapide. Si la pose de facettes dentaires nécessite plusieurs heures pour un résultat de qualité, elle ne présente généralement aucune difficulté ou risque pour la santé. Mais alors, quels sont les risques des facettes dentaires ?

Différencier facettes traditionnelles et facettes no prep

Il existe deux types de facettes dentaires qu’il convient de bien différencier car leur pose est différente et ne présente pas les même avantages et inconvénients.

Les facettes en céramique classiques

Les facettes traditionnelles en céramiques sont plus épaisses que les facettes dites “no prep”. Ainsi, pour pouvoir les coller, il est nécessaire de préparer les dents du patient en meulant une partie de l’émail dentaire afin de compenser l’ajout de quelques millimètres d’épaisseur dans la mâchoire.

En effet, si le fait de coller des facettes ne présente pas de danger pour le patient, la pose de ces éléments peut entraîner des gênes dans l’alignement de la mâchoire si les dents ne sont pas bien taillées.

La préparation des dents peut, elle, présenter des risques pour le patient car selon l’épaisseur de la facette et l’épaisseur de la dent, le meulage peut ôter la totalité de l’émail et atteindre la dentine.

Les facettes sans préparation

Heureusement, pour éviter une mutilation trop importante des dents, il existe aujourd’hui des facettes sans préparation (no prep) qui permettent d’éviter d’attaquer l’émail des dents avant la pose. Dans certaines conditions, il est possible de n’utiliser qu’un peu d’acide pour faciliter l’adhérence de la colle sur les dents.

Ces facettes no prep sont très avantageuses car elles réduisent le temps de pose et ne présentent pas de risques pour le patient. Plus rapides à mettre en place, elles ne nécessitent pas la pose de facettes provisoires et évitent un risque de décollement.

Bien se préparer au changement esthétique

Avoir recours aux facettes dentaires, notamment pour avoir des dents plus blanches, est un choix qui nécessite de la réflexion avant de se lancer.
Changer l’apparence de votre sourire vous sera sans doute très bénéfique mais il faut bien savoir jusqu’où vous souhaitez aller car une fois posées, vous ne pouvez plus revenir en arrière.

Des facettes qui vous rendraient les dents trop blanches risquent de ne pas avoir un rendu naturel. C’est pourquoi il est nécessaire d’en discuter avec votre dentiste qui saura vous conseiller la meilleure teinte pour votre sourire.

Les risques dus à un mauvais entretien

Bien évidemment, recourir à la pose de facettes dentaires n’exclut pas d’avoir une hygiène dentaire irréprochable afin de conserver toutes leurs qualités esthétiques et protéger vos dents toujours présentes.

Si vous êtes fumeur, nous vous conseillons vivement d’arrêter la cigarette afin de ne pas risquer de tâcher vos facettes dentaires. Ce sera bon pour vos dents et pour votre santé ! De même, il est recommandé d’éviter les aliments qui pourraient altérer vos facettes avec le temps (sodas, aliments acides, sucre…).

Le brossage régulier des dents et l’usage de fil dentaire sont aussi la condition d’un bon entretien de vos facettes. Ils permettront d’éviter l’apparition de caries et limiter l’apparition de plaque. Un détartrage et un contrôle annuels chez le dentiste permettront de s’assurer que vos dents sont en plein forme.

Enfin, si vous souffrez de bruxisme (grincement des dents), il sera indispensable de porter une gouttière dentaire la nuit pour éviter d’abîmer vos facettes et risquer de les décoller.

Vous l’aurez compris, les risques des facettes dentaires sont assez limités. S’il peut arriver, de manière très rare, qu’elles se fissurent ou cassent après la pose, les facettes ont une durée de vie de plus de dix ans.