Appelez le 09 72 37 24 44 et laisser votre message ou utilisez le formulaire "contactez-nous"

Les complications suite à la pose d’un implant dentaire sont assez fréquentes chez les personnes exposées à certains facteurs. Que l’infection soit générée par une mauvaise hygiène buccale, la tabagisme ou encore la prise de médicaments particuliers, elle doit faire l’objet d’une intervention adaptée. Comment traiter l’infection d’un implant dentaire et identifier ses symptômes ? Voici différents éléments pour prévenir, soigner et caractériser la péri-implantite. 


Symptômes de l’infection d’un implant dentaire


La péri-implantite correspond à une infection de l’implant dentaire, elle se différencie de la gingivite ou parodontite affectant les dents naturelles. L’infection se caractérise par une perte osseuse accompagnée d’une inflammation de la gencive autour de l’implant. Sans traitement, elle peut mener à un rejet de la prothèse. Vous pouvez facilement repérer l’apparition de l’infection d’un implant dentaire via différents symptômes : 

  • un saignement des gencives ; 
  • une diminution osseuse autour de la prothèse ; 
  • une inflammation des gencives ;
  • la présence de douleurs autour de l’implant ; 
  • votre implant perd son immobilité ; 
  • la formation de pus autour de la prothèse dentaire. 

Tous ces symptômes propres à l’infection d’un implant dentaire ne surviennent pas forcément en même temps. Cependant, si vous identifiez l’apparition d’un ou plusieurs maux de cette liste, nous vous invitons alors à consulter votre centre de santé dentaire sans attendre. 


Causes de la péri-implantite


L’infection peut survenir à tout moment et peut se développer peu de temps après la pose de l’implant ou bien plus tard. Il suffit que la gencive se détende légèrement autour de la prothèse pour que les bactéries prennent place tout autour. La péri-implantite peut également s’aggraver en présence des éléments suivants : 

  • le tabac ;
  • le diabète non surveillé ; 
  • une hygiène buccale insuffisante ; 
  • certains médicaments.  


Traitement de l’infection de l’implant dentaire


Sans intervention chirurgicale 


Le traitement sera différent en fonction de la gravité de la lésion. Si l’infection d’un implant dentaire est bénigne, elle peut se résoudre par un traitement identique à une gingivite : 

  • application d’un antiseptique ; 
  • utilisation de bain de bouche anti-plaque dentaire ;
  • utilisation d’aéropolisseur, laser ou curettes pour l’assainissement de la zone infectée ; 
  • prescription d’antibiotiques pour combattre l’infection. 

Ces traitements suffisent généralement dans le cadre d’une petite infection de l’implant dentaire.


Avec l’intervention d’un chirurgien dentiste


Si malgré cela, l’infection de votre implant dentaire persiste, il faudra alors envisager de faire appel à un chirurgien-dentiste. 2 types d’interventions vous seront proposées : 

  • l’implanto-plastie : il s’agira de polir l’implant pour empêcher la prolifération des bactéries ainsi que de répartir de façon harmonieuse la gencive autour de l’implant. 
  • greffe osseuse : l’intervention est réalisée sous anesthésie locale afin de réattribuer de la matière autour de l’implant. 

Comment prévenir l’infection d’un implant dentaire


Finalement une bonne hygiène buccodentaire suffit dans certains cas à prévenir l’apparition d’une infection de l’implant. Des rendez-vous réguliers chez votre dentiste vous éviteront le développement du tartre et par conséquent de l’apparition de la plaque dentaire. Bien que la phobie des dentistes soit répandue, son intervention est nécessaire pour préserver votre santé buccale. 

Pour aller plus loin qu’un brossage classique, vous pouvez également utiliser une brosse à dents spéciale implants, une brossette interdentaire ou encore du fil dentaire pour déloger les bactéries naissantes.