Appelez le 09 72 37 24 44 et laissez votre message ou utilisez le formulaire "contactez-nous"

Être salarié en centre dentaire et bénéficier de la protection sociale.

On dit souvent que le statut de salarié présente un certain confort, notamment en termes de charge administrative, de contrat de prestataire, de recrutement de personnel soignant, et autres paperasseries… 

Mais connaissez-vous tous les autres avantages du salariat ? Et de sa protection sociale ? 

Maintien partiel de salaire de l’employeur et Régime de la Sécurité Sociale

Grâce à la Sécurité Sociale, vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières en cas d’arrêt temporaire de votre activité salariée dans les cas suivants :

  • Maladie non professionnelle
  • Accident du travail, accident de trajet ou maladie professionnelle
  • Congé maternité, congé paternité ou congé adoption

Ces indemnités sont calculées à partir de votre salaire de référence, transmis directement par votre employeur à la Sécurité Sociale. 

Le maintien de salaire est destiné à compléter ces indemnités. Il est versé par votre employeur en fonction de votre ancienneté et intervient dans les cas suivants : 

  • Maladie non professionnelle
  • Accident du travail, accident de trajet ou maladie professionnelle

Prévoyance 

La prévoyance qui regroupe des garanties liées aux risques de décès, d’incapacité de travail ou d’invalidité. En cas de suspension ou interruption de son activité professionnelle, la prévoyance permet d’assurer une partie des revenus du salarié.

La Sécurité sociale prévoit en effet des indemnités pour chacun de ces risques, mais ne couvre pas totalement le manque à gagner des assurés. 

Contrairement à la mutuelle santé, dont le rôle est de compléter le remboursement de la Sécurité sociale uniquement sur la partie soins (après un accident par exemple), la prévoyance permet de vous venir en aide financièrement dans votre quotidien, afin de maintenir votre niveau de vie en cas d’impossibilité de travailler.

Pour l’incapacité de travail, elle peut également intervenir en complément du maintien de salaire employeur.

Mutuelle de santé d’entreprise 

L’employeur met à disposition de ses salariés une couverture complémentaire santé collective, en vue de couvrir les dépenses médicales du salarié et d’y participer à hauteur de 50%. La mutuelle vous revient donc à un prix attractif puisque’ uniquement la moitié de la cotisation sera prélevée de votre salaire

Congés payés 

Les salariés bénéficient également de cinq semaines de congés payés par an. Pendant ces congés payés, vous percevez une indemnité de congés payés selon la méthode la plus avantageuse pour vous :

Méthode du maintien de salaire : L’indemnité est égale à la rémunération que vous auriez perçue si vous aviez continué à travailler.

Méthode du 10ème : l’indemnité est égale à 1/10e de votre rémunération brute totale perçue au cours de la période de référence.

Votre rémunération est donc garantie pendant vos congés légaux, contrairement à une activité libérale.

Dernier avantage de notre top 5, le droit au chômage

En cas de perte involontaire d’emploi, le salarié aura la possibilité de toucher une allocation chômage d’aide au retour à l’emploi. 

Par ailleurs, en cas de difficultés économiques, ou en cas d’évènement important, si votre activité est impactée par une baisse ou cessation, en tant que salarié, vous pouvez bénéficier d’une indemnité d’activité partielle. Ce régime vous permet également de garder votre emploi et reprendre votre activité dès la reprise de celle-ci.

Vous l’aurez compris, la protection sociale est au cœur d’une politique de prévoyance d’une entreprise. En effet, pour se prémunir des aléas de la vie (inaptitude professionnelle, maladie) et anticiper le passage à la retraite, les collaborateurs apprécient que leur employeur les soutienne.

Envie de vous consacrer à votre cœur de métier dans des conditions optimales ? Dentifree recrute !